Avant le Grand Départ: Soutiens, Rencontres et Marathon!

Il est conseillé de se donner environ 6 mois pour préparer sereinement un tour du monde. Mais bon, un voyage c’est truffé d’aléas et de challenges, alors autant se mettre directement dans le bain !

Partant de ce principe, je me suis donné 3 mois pour organiser le voyage ET monter le projet « Meeting Changemakers ». Deux fois plus de boulot pour deux fois moins temps : pas de stress, on est Large !

La préparation de l’aventure a été un véritable Marathon. Quand on suit cette épreuve à la TV, il y a deux moments intéressants: le coup d’envoi et le sprint final. Et il y a systématiquement une grosse sieste sur le canapé entre les deux! C’est pourquoi, dans cet article, je ne vous parlerai pas :

  • de l’importance de vérifier la validité de son passeport (non, je ne me suis pas fait virer de l’aéroport il y a quelques mois car mes papiers étaient périmés, non, je ne vois pas du tout de quoi vous parlez…)
  • du plaisir de réaliser toutes les démarches administratives (Visa, permis international, assurance, banque, billets d’avions, laisser-passer A38, j’en passe et des meilleurs…)
  • des nuits blanches pour créer des supports de com’ (à l’ancienne, en 3 langues, et avec Paint!)
  • des joies de la vaccination (quand on est pris par le temps et que l’on doit en effectuer 5 d’un coup…)

Rentrons donc dans le vif du sujet ! Avant de sillonner les 7 Mers et de braver les éléments à la recherche d’initiatives « éco-responsables », il fallait que je parte à la rencontre des « Changemakers » locaux. Je vous les présente :

LASTAGE

Romain devant son nouveau shop version 3.0

Romain, co-fondateur de LASTAGE, a tout compris : Bien Faire du Beau avec du Bon ! Vous aussi, vous allez comprendre, c’est facile.

Le concept LASTAGE est née en 2008. L’objectif était simple : créer une marque de surf Rock’n Roll en accord avec l’une des valeurs emblématiques de ce sport, le Respect l’Environnement.

Leur produit phare est génial. Il s’agit d’un boardshort éco-conçu à 90% en bouteilles plastiques recyclées ! Il y a 10 ans, ils étaient peu nombreux à oser ce type de concept.

Ils ont aussi breveté leur système de fermeture « Scratch’age ». Ingénieux, confortable et sécurisant. Pour avoir déjà eu le malheur de perdre mon slip de bain par forte houle ou en testant le saut de l’ange depuis le grand plongeoir, ce système vaut tout l’or du monde !

Même pas peur… de perdre son maillot!

Par conviction, ils ont décidé de ne pas faire les choses à moitié. Il y a encore quelques semaines, l’intérieur de leur boutique était entièrement conçu en carton recyclé. Depuis peu, ils sont passés au niveau supérieur : relocaliser une partie de leur production et proposer des articles Made in France. Parmi eux, vous trouverez un boxer de bain en filet de pêche recyclé et de magnifiques planches de surf écolo « NOTOX » fabriqué à Anglet, au Pays Basque !

LASTAGE s’est aussi lancés dans l’économie circulaire. En utilisant l’Eusko, la monnaie locale, ils favorisent les circuits courts, moins polluants, et redynamisent l’emploi local.

Boardshort en bouteilles plastiques recyclées

Enfin, pour s’assurer que leurs produits respectent leurs convictions, ils ne travaillent qu’avec des fournisseurs certifiés et n’hésitent pas à le vérifier en leur rendant personnellement visite.

LASTAGE travaille sur tous les axes du développement durable. Ils ont décidément tout compris !

NOTOX

Pierre dans son atelier de fabrication

Je crois que je suis tombé amoureux de ces planches de surf avant même de savoir qu’elles étaient éco-conçues !

J’ai rencontré Pierre, co-fondateur de NOTOX, qui m’a ouvert les portes de son atelier créé il y a 10 ans. Ingénieur en automatique, Docteur en robotique, passionné de surf et engagé pour la planète, ce mélange donne de très belles choses.

Il me raconte que c’est après avoir visité un atelier de fabrication de planche de surf qu’il a eu le déclic. Les conditions de travail, humaines et environnementales, y étaient catastrophiques : expositions à des produits dangereux (solvants volatils, poussières, résines toxiques) et très peu de protection.

La planche de surf, symbole d’une discipline prônant le respect de la nature, ne serait pas si clean que ça…

Il décide alors de se lancer dans la conception d’un « laboratoire » ultra-moderne pour améliorer les conditions de travail.

Benoît, co-fondateur de NOTOX, à l’œuvre

Mais la réflexion ne s’arrête pas là. Il s’attaque ensuite à l’analyse de conception des planches. Pierre m’explique que pour un surf de 3 kg, il y a 6 kg de matière qui finit à la poubelle, en direction des filières d’élimination des déchets dangereux ! Gloups…

En travaillant sur des matériaux de substitution, il choisit d’intégrer, entre autres, le lin surnommé le « Kevlar végétal » et le liège dans la fabrication de ses planches. Il utilise aussi du polystyrène recyclé. Toutes les chutes sont renvoyées à son fournisseur qui les réintègre dans son cycle de fabrication !

Une partie de la gamme NOTOX

Le bilan est prodigieux. Grâce à cet énorme travail de réflexion, il arrive finalement à diviser par 6 la quantité de déchet pour n’avoir plus qu’un seul kilo à traiter !

Pierre a su replacer l’Homme et l’Environnement au centre de toute chose pour aboutir à de superbes planches à la fois techniques et écolo. Franchement, que demander de plus ?!

L’aventure avant l’Aventure

Pendant ma cherche de soutiens et de réseau, j’ai fait des rencontres incroyables, échangés avec des gens passionnés sur des sujets passionnants.  Impossible de tous les citer !

Parmi eux, il y a l’ONG Surfrider Fondation Europe qui lutte depuis près de 30 ans pour la protection des océans. Ils m’ont proposé leur aide pour les campagnes de sensibilisation type « Nettoyage de Plage » que je souhaite mener. Ils me fourniront, via leur programme des « initiatives océanes », tout le matériel nécessaire, partout dans le monde !

J’ai aussi eu la chance de croiser la route de la Water Family, du Flocon à la Vague avec qui je partage les mêmes valeurs. Cette association reconnue d’intérêt général a vu le jour il y a tout juste 10 ans. Elle est composée de passionnés issus des sports natures et de la protection de l’environnement. Son but est de sensibiliser le grand public à la protection de l’eau sous toute ses formes, du flocon à la vague ! L’équipe est incroyable. J’aurai l’occasion de vous en reparler car je viens juste de rejoindre cette grande Famille !

J’ai démarré seul le projet « Meeting Changemakers » mais au fil des rencontres j’ai trouvé de nombreux soutiens et énormément de bienveillance. De quoi redonner foi en l’humanité !

Un très grand merci à la Famille, les Amis et tous ceux qui ont fait que cette aventure puisse prendre vie.  Je sais que vous vous reconnaitrez ! Merci à toi aussi, lecteur, qui me suis avant même le départ.

Je pensais que l’Aventure commencerait en grimpant dans le bus qui m’emmènerait au loin , mais elle a commencé depuis déjà 3 mois…

Allez hop on y va, en route pour l’Aventure !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s